Cul Sec !

Spectacle 2013

La Troupe de Serreaux-Dessus présente Cul Sec !

La Troupe de Serreaux-Dessus présente Cul Sec !

Begnins du 13 juin au 6 juillet 2013

Création burlesque de et mise en scène par Christophe Nicolas

Coordination: Antoine Nicolas, Serreaux-Dessus, 1268 Begnins.
Tél 022 366 29 48, fax 022 366 28 57

Introduction

Cette création burlesque a pour thème la vigne et le vin. Vive et inattendue, elle ambitionne de faire souffler un air frais sur la représentation théâtrale de la viticulture, des gens qui la font ou qui s’y intéressent à divers titres, assureurs, clients ou fêtards.

Réservations

Réservez dès maintenant sur le site ou par téléphone au 022 366 29 48.

Le spectacle

Cul sec! Une création originale au cœur du vignoble de la Côte

Tous les deux ans, à Begnins, la troupe de théâtre du domaine de Serreaux-Dessus propose un spectacle de plein air. Le public est accueilli dans les jardins de la propriété, authentiques balcons qui surplombent la Côte et offrent un panorama imprenable sur le Léman et les Alpes. Cette année, du 13 juin au 6 juillet, l’auteur et metteur en scène Christophe Nicolas créera avec la troupe un spectacle en forme de clin d’œil au monde de la vigne et du vin, et à ceux qui les font.

L’histoire des représentations de théâtre à Serreaux-Dessus est déjà longue ; elle fait écho à l’ambiance des vendanges de jadis, où les pressées duraient toute la nuit et où la fête, plusieurs soirées de suite, s’égayait de groupes de musique qui venaient jouer au pressoir.

C’est par le biais du théâtre que les vignerons Antoine et Henriette Nicolas, voici trente ans, ont remis ces réjouissances au goût du jour et fait revenir les gens au domaine. Depuis, les spectacles se sont succédés: d’abord au pressoir, puis en plein air et dans divers lieux scéniques du village de Begnins. La troupe s’est étoffée et s’entoure aujourd’hui de professionnels pour proposer, pendant l’été ou à l’automne, des spectacles de qualité à un large public, fidèle et attentif.

C’est ainsi que Christophe Nicolas, à la demande de son frère Antoine, a imaginé la cuvée 2013 : un spectacle intitulé «Cul sec !», dans lequel il nous invite à porter un regard généreux sur ce qui donne au vin son goût de terroir : les gestes et les attitudes des vignerons, et leurs paroles parfois elliptiques aussi.

Comme l’écrit Claude Louis-Combet au sujet de Ramuz dans la préface de «Vendanges» en 1927, le metteur en scène, à travers ce spectacle, lui aussi peut-être, «reconstitue, à partir de souvenirs, l’unité de l’enfance et l’unité du paysage, pour retrouver, au-delà, la dimension mythique de l’existence dont la vigne et le vin sont une métaphore essentielle».

Car la vigne et le théâtre, dans la famille Nicolas, plus encore que de père en fils, c’est du frères-et-sœurs ; à la Côte, à Lavaux et même au Tessin.

Et à Serreaux-Dessus, comme partout dans le vignoble, quand on entend des rafales de pétards à étourneaux, c’est qu’ils ont fini les vendanges : la fête bat son plein.

— Et si la soif ne revenait pas?

— Tais-toi! Quelle horreur!

Une création comique qui mêle le geste aux dialogues pince sans rire, les chansons enfantines aux hymnes solennels, le burlesque aux effets pyrotechniques; il paraît même qu’il y aura de l’Action painting à l’atomiseur!

La scénographie est signée Béatrice Lipp et les costumes sont conçus par Diane Grosset